Enquête sur les obstacles du volontariat de solidarité

La Commission Européenne lance une enquête sur les obstacles au volontariat de solidarité au sein de l’UE.

Cette enquête s’adresse aux organisations engagées dans le domaine de la solidarité (volontariat, stages et emplois) situées dans l’un des États membres de l’UE. En répondant, vous contribuerez à réduire les obstacles au volontariat solidaire dans l’UE.

La stratégie de l’Union européenne pour la jeunesse 2019-2027 place le volontariat de solidarité au cœur de la coopération en matière de politique de la jeunesse.

Elle invite la Commission et les États membres à faciliter l’accès de tous les jeunes aux opportunités de volontariat de solidarité transfrontalières,  en réduisant notamment les obstacles existants auxquels ils font face.

La dernière enquête Eurobaromètre Flash (mars 2019) révèle qu’un tiers des jeunes Européens ont participé à des activités de volontariat organisées au cours des 12 derniers mois. Cependant la participation à des actions de solidarité transfrontalières, à l’intérieur de l’UE est moins répandue. L’initiative clé de l’UE, le programme du Corps européen de solidarité-CES vise à favoriser l’engagement des jeunes au sein de l’UE  à travers le volontariat, les stages et les emplois. Le CES vise à soutenir 100 000 jeunes d’ici à la fin de 2020.

Pour parvenir à réduire davantage les obstacles à la participation des jeunes, le  cabinet d’évaluation PPMI, mandaté par la Commission Européenne réalise une étude intitulée Éliminer les obstacles aux activités de solidarité transfrontalières et lance une enquête destinée aux organisations  du champ de la solidarité  (volontariat, stages et emplois) situées dans l’un des États membres de l’UE.

Le PPMI serait très reconnaissante de votre participation. Vous pouvez accéder à l’enquête en cliquant sur le lien ici.

L’enquête est accessible jusqu’au 15 octobre 2019.