• Carmen, 18 ans
  • Originaire de Lorient
  • Destination : Ladakh (Inde) , pour 1 mois
  • Du 20/07/2016 au 26/08/2016
  • Cadre :
Carmen, vous invite à consulter :
www.zellidja.com

Inde : Carmen, 1 mois à la rencontre des nomades du Ladakh

Cela fait depuis bien longtemps que je m’intéresse aux peuples indigènes. Alors, voilà, j’ai voulu aller à la rencontre de ces peuples qui vivent dans les coins extrêmes et reculés de la planète. Pour ceci j’ai comme projet d’étudier les nomades du Ladakh, leur mode de vie, leur culture, leur religion mais aussi leur sédentarisation en ville due à leurs nouvelles contraintes de vie.

Alors voilà, je suis partie seule, pendant plus d’un mois, au Ladakh, grâce aux bourses de la Fondation Zellidja et de la Ville de Lorient (dans le cadre Agit’Action).  Avec mon sac à dos, je suis partie découvrir la vie dans un campement nomade, à 4700m d’altitude, au milieu de l’Himalaya.

Quel bonheur d’arriver là-bas, de vivre la vie avec la famille qui m’hébergeait, participer aux tâches ménagères, faire la traite des chèvres le soir, admirer le ciel étoilé le soir, prier toute la journée ou encore jouer au berger pendant une journée. C’était donc quinze jours de bonheur intense que j’ai pu partager avec eux, sans passer par une agence touristique ou une ONG.

Puis je suis rentrée en ville à Leh (la capitale du Ladakh), où je logeais chez une famille de nomades récemment sédentarisée. C’est une réelle chance de loger chez l’habitant à l’étranger. J’ai pu ainsi partager leur nouveau quotidien, passer de très bons moments avec la petite fille Lamo, et écouter les enseignements du Dalaï-Lama en famille pendant quatre matins de suite.

Ce voyage m’a fait prendre conscience qu’il est possible de vivre encore aujourd’hui en quasi-autarcie, proche de la nature et de jouir de chaque instant de la vie, sans se préoccuper des choses superflues de la vie moderne.

Ce voyage m’a donné le goût de l’aventure, car voyager seul(e) n’est pas un souci. On est jamais seul : on rencontre sans cesse du nouveau monde. De plus cela oblige à parler et communiquer avec les personnes du pays.

Voyager de façon humaine et responsable permet aussi de mieux découvrir le pays, ses habitants et ses cultures.

S'informer

Si vous souhaitez donner une orientation particulière à votre séjour à l’étranger, vous pouvez bâtir seul où à plusieurs un projet spécifique : consultez la rubrique Projets individuels ou collectifs.

Vous êtes à Lorient ? Le BIJ peut vous accompagner : www.ij-bretagne.com/blogs/lorient/