La réglementation

La pratique et la notion de stage ne sont pas identiques dans tous les pays : le statut varie et chaque pays a sa définition et ses modalités de recrutement.

  • En France, le stage s’inscrit toujours dans le cadre d’une formation.
  • Dans d’autres pays, la notion de stage s’apparente plutôt à une courte période de travail (travail temporaire ou occasionnel), comme en Italie ou en Espagne.

Consultez la rubrique S’informer : sites pour identifier les pratiques dans le(s) pays qui vous intéressent.

 

La convention de stage

En France

Stage obligatoire
  • Il est reconnu comme faisant partie de la formation, en lien avec le diplôme préparé.
  • Signature d’une convention entre l’entreprise, l’établissement d’enseignement et le stagiaire.
  • La convention précise le cadre, les conditions du stage (dates, lieu, horaires de travail, contenu du stage, indemnisation…).
  • Le stagiaire est soumis au règlement intérieur de l’établissement d’accueil.
  • Il bénéficie d’une couverture sociale liée principalement aux accidents du travail.
  • Il conserve son statut d’élève, d’étudiant, d’apprenti, de stagiaire de la formation professionnelle…
Stage facultatif
  • Il est possible d’obtenir une convention auprès de son établissement à condition que le stage soit reconnu comme faisant partie de la formation et ayant un lien avec le diplôme, l’orientation préparée.
 A noter
Pour les personnes sorties du système scolaire, il existe des programmes qui permettent d’effectuer un stage hors études à l’étranger. Consultez la rubrique Autres pistes.

A l’étranger

  • Cette convention n’a pas de valeur juridique : elle n’est donc pas obligatoire.
  • Il est important d’expliquer à votre structure d’accueil en quoi consiste ce document afin de le valider avec elle.
  • Gardez à l’esprit que les conditions de stage seront différentes : vous pouvez travailler plus (ou moins) que 35 heures, être rémunéré ou défrayé de certains frais (transports, logements, restauration).
 A noter
Vous pouvez partir en Europe (et à l’international) sans convention puisqu’il s’agit d’une tradition française.
Demandez un écrit stipulant votre accord sur les conditions d’accueil : horaire de travail, lieu d’accueil, matériel mis à disposition, avantages éventuels.
– Soyez très vigilant sur les postes proposés car dans certains cas, il s’agit d’emplois déguisés (remplacement de poste, augmentation de l’activité…).
Hors Europe, attention au visa nécessaire.