Aides financières

 A noter
  • Vous devrez souvent passer par votre établissement : il gère certains dispositifs, et peut mettre en place des critères spécifiques pour répartir son quota de bourses.
  • Les critères des collectivités varient d’une Région, d’un Département à l’autre. Parfois c’est le lieu du foyer fiscal qui compte, pour d’autres c’est l’établissement. Passez tout en revue.
  • Pour les voyages ou échanges scolaires, quel que soit le niveau d’études, consultez la rubrique Projets individuels ou collectifs

 

Aides européennes

Erasmus+ pour l’enseignement supérieur

Pour les étudiants en licence, master, doctorat, en BTS, DUT…, en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation post-bac.
  • Stage de 2 à 12 mois. A partir de la 1ère  année.
  • Aide mensuelle variable en fonction de la destination, gérée par l’établissement.
 Contact
Votre établissement d’enseignement
www.generation-erasmus.fr
 A noter
– On peut désormais bénéficier de 12 mois de mobilité (étude et/ou stage) par cycle (Licence, master ou doctorat).
– Les personnes en formation continue (CIF, contrat ou période de professionnalisation) qui préparent un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu (BTS, licence professionnelle, master….) sont concernés par ce volet du programme Erasmus+.
– Les étudiants souhaitant partir en tant qu’assistant de langue dans un pays européen doivent dorénavant en faire la demande dans le cadre d’un stage

Erasmus+ pour la formation professionnelle

Pour les lycéens de l’enseignement technique ou professionnel et apprentis (jusqu’au niveau bac), y compris les élèves qui préparent une mention complémentaire bac+ 1.
  • Stage professionnel de 2 à 39 semaines en Europe.
  • Aide financière pour les frais de voyage et de séjours selon barème, gérée par l’établissement.
  • L’organisme de formation (lycée, CFA) où vous êtes inscrit organise le placement (recherche de stage, hébergement, transport, etc.).
  • Vous restez donc rattaché à votre établissement d’origine. C’est lui qui se charge de faire la demande.
 Contact
Lycéens : votre établissement
Apprentis : votre CFA ou la CCI de Bretagne – 02 99 25 41 76 – euroformation@bretagne.cci.frwww.bretagne.cci.fr/formation/apprendre-un-metier/stages-en-europe
 A noter
Peuvent être concernés les salariés en formation qualifiante ou diplômante (niveau bac maximum), financée dans le cadre d’un CIF, du plan de formation, ou en contrat de professionnalisation. Le contact reste l’établissement de formation.
Attention : si la formation aboutit à un diplôme reconnu de l’enseignement supérieur (BTS compris), ils sont éligibles à Erasmus+ Enseignement supérieur.

Aides nationales

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche

Aide à la mobilité internationale pour les étudiants boursiers sur critères sociaux, ou bénéficiaires d’une aide d’urgence annuelle.
  • Aide complémentaire à la bourse du CROUS.
  • Séjour d’études à l’étranger dans un établissement d’enseignement supérieur dans le cadre d’un programme d’échanges, ou stage à l’étranger.
  • Durée : 2 mois minimum.
  • Montant mensuel : 400 € avec une limite de 9 mois au cours de l’ensemble de ses études.
  • Les bénéficiaires de cette aide, qui fait l’objet d’un contingent annuel, sont sélectionnés par l’établissement d’enseignement supérieur dont ils dépendent.
 Contact
Service relations internationales de votre établissement

 

Ministère de l’Agriculture

Pour les élève de Bac pro, de BTA, Bac Technologique, et de BTSA (Ministère de l’Agriculture)
  • Aide pour un stage de 4 semaines consécutives minimum.
  • Destination : tous pays.
  • Bourse individuelle : aide forfaitaire selon durée, 360 à 450 € en Europe, 460 à 600 € hors Europe (à confirmer avec l’établissement)
  • Non cumulable avec les aides du Conseil régional de Bretagne ou du programme Erasmus+
 Contact
Les dossiers sont gérés directement par les établissements d’enseignement dépendant du Ministère de l’agriculture
Pour les étudiants des établissements d’enseignement supérieur (Ministère de l’Agriculture)
  • Aide pour un stage de 6 semaines consécutives minimum.
  • Etudiants (BTS exceptés) préparant un diplôme national (ingénieur, vétérinaire, paysagiste)
  • Bourse individuelle : entre 50 et 1200 €
  • Destination : tous pays
 Contact
Les dossiers sont gérés directement par les établissements d’enseignement supérieur

 

Aides régionales

 A noter
– Le dispositif  JALI, « jeunes à l’international » du Conseil régional Bretagne est non cumulable avec toute autre aide publique à la mobilité (aide européenne, nationale, régionale, départementale ou locale) et non renouvelable pour un étudiant au cours d’un même cycle.
– Les critères d’attribution (durées minimales, destinations, calcul de la bourse…) varient en fonction des publics et des formations.
Pour tout renseignement, contactez d’abord le référent « stages » ou « relations internationales » de votre établissement.
Publics pré-bac : pour soutenir un stage professionnel à l’étranger (26 jours minimum)
  • Publics : lycéens de filière professionnelle ou élèves de formation sanitaire et sociale, inscrits en formation initiale dans les formations suivantes :
    – Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP, CAPA, CAPM)
    – Bac Professionnel
    – Brevet des Métiers d’Art
    – Diplôme de Technicien des Métiers du Spectacle (DTMS)
    – Bac technologique « Hôtellerie » (formation comprenant un stage obligatoire à l’étranger inscrit au référentiel de formation)
    – FCIL (formation complémentaire d’initiative locale)
    – Mentions complémentaires
    – Formations sanitaires et sociales de niveau V ou IV, agréées par la Région
  • Mobilités éligibles : stage professionnel de 26 jours consécutifs, dont 20 jours minimum en stage.
  • Destinations : tous pays étrangers (les destinations en France métropolitaine ne sont pas éligibles ; l’Outre Mer n’est éligible que pour les élèves en formation sanitaire et sociale).
  • Montant : forfait de 460 €, quelle que soit la durée du séjour et la destination.
Etudiants en BTS/DUT : pour soutenir un stage professionnel ou un séjour d’études (26 jours minimum)
  • Publics : étudiants en formation initiale inscrits en BTS ou en DUT dans l’un des établissements éligibles au dispositif. Le quotient familial du foyer fiscal de rattachement du candidat ne doit pas excéder 30 000 €.
  • Mobilités éligibles : stage professionnel ou séjour d’études, 26 jours consécutifs minimum
  • Destinations : tous pays étrangers (l’Outre Mer n’est pas éligible)
  • Montant : forfait départ de 150 €, pour tous les candidats. Bourse de 200 € par mois, dans la limite de 2 mois. Majoration de 150 € par mois pour les candidats boursiers sur critères sociaux de l’Etat, dans la limite de 2 mois. Majoration de 150 € par mois pour les candidats en situation de handicap, dans la limite de 2 mois.
Etudiants en Licence, Master : pour soutenir un stage professionnel ou un séjour d’études (80 jours minimum)
  • Publics : étudiants inscrits en formation initiale, à temps complet, en Licence, Master ou équivalent (diplômes d’Etat d’ingénieur, d’architecture, d’expression plastique, Bachelor, diplôme de l’Institut d’Etudes Politique, Diplôme d’Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques…) dans l’un des établissements bretons éligibles. Le quotient familial du foyer fiscal de rattachement du candidat ne doit pas excéder 30 000 €.
  • Mobilités éligibles : stage professionnel ou séjour d’études de 80 jours consécutifs minimum
  • Destinations : tous pays étrangers (l’Outre Mer n’est pas éligible)
  • Montant : 200 € par mois, dans la limite de 10 mois. Majoration de 150 € par mois pour les candidats boursiers sur critères sociaux de l’Etat, dans la limite de 10 mois. Majoration de 150 € par mois pour les candidats en situation de handicap, dans la limite de 10 mois
Etudiants en apprentissage : pour soutenir un stage professionnel ou un séjour d’études (19 jours minimum)
  • Publics : apprentis en formation post-bac, inscrits dans l’un des établissements bretons éligibles. Le quotient familial du foyer fiscal de rattachement du candidat ne doit pas excéder 30 000 €.
  • Mobilités éligibles : stage professionnel ou séjour d’études de 19 jours consécutifs minimum.
  • Destinations : tous pays étrangers (l’Outre Mer n’est pas éligible).
  • Montant : 200 € par mois, dans la limite de 10 mois. Majoration de 150 € par mois pour les candidats en situation de handicap, dans la limite de 10 mois.
Etudiants en formation sanitaire ou sociale : pour soutenir un stage professionnel ou un séjour d’études (26 jours minimum)
  • Publics : étudiants inscrits en formation initiale dans l’une des formations agréées et financées par la Région. Le quotient familial du foyer fiscal de rattachement du candidat ne doit pas excéder 30 000 €.
  • Mobilités éligibles : stage professionnel ou séjour d’études, 26 jours consécutifs minimum.
  • Destinations : tous pays étrangers + l’Outre Mer.
  • Montant : forfait départ de 150 €, pour tous les candidats. Bourse de 200 € par mois, dans la limite de 2 mois. Majoration de 150 € par mois pour les candidats boursiers sur critères sociaux de la Région, dans la limite de 2 mois. Majoration de 150 € par mois pour les candidats en situation de handicap, dans la limite de 2 mois.
 Contact
Votre établissement (service relations internationales, référent stages…) avant de déposer un dossier sur l’Extranet « Aides individuelles » de la Région Bretagne.
La sélection des candidats est réalisée par les établissements. Ils peuvent définir des critères de sélection complémentaires à ceux de la Région Bretagne.
– En savoir plus : www.bretagne.bzh

 

Aides départementales

Conseils départementaux des Côtes d’Armor et du Finistère

Il n’y a pas d’aide pour les études ou stages à l’étranger.

 

Bourse JTM en partenariat avec le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine

Les étudiants peuvent prétendre à cette bourse si :
– leur projet a un lien avec la solidarité internationale (SI) ;
– ils réalisent un stage à l’étranger non obligatoire dans leur cursus,
– ou ils choisissent de réaliser un stage obligatoire dans leur cursus à l’étranger alors que celui-ci peut se faire en France.

  • Pour les 16-35 ans qui résident (ou leurs parents) dans le département d’Ille-et-Vilaine depuis plus d’un an au moment du départ.
  • Bourse jusqu’à 500 € maximum sur décision de la commission d’attribution
  • Non cumulable avec une aide d’Erasmus+ ou d’un Conseil régional.
 Contact
Jeunes à Travers le Monde : Espace Anne de Bretagne – 15, rue Martenot – 35000 Rennes – 02 99 78 35 36 – jtm.info@international-jtm.comwww.international-jtm.com

 

Conseil départemental du Morbihan – CampusTrotter56

Bourses pour les étudiants morbihannais effectuant un séjour d’études, stage ou séjour de recherche, de 4 semaines minimum à l’étranger.

Conditions d’attribution
  • Avoir entre 18 et moins de 26 ans au moment du séjour
  • Foyer fiscal des parents ou de l’étudiant, s’il est fiscalement indépendant, dans le Morbihan
  • Respecter un plafond de revenu brut global (barême sur le site)
  • Dépôt de la demande impérativement avant le départ
  • Pour les séjours d’études, l’aide peut aussi être sollicitée si l’on part étudier dans un autre pays à titre individuel, sans être rattaché à un établissement en France. Par contre, les séjours linguistiques et voyages pédagogiques sont exclus.
Aide financière
  • Aide variant entre 400 € et 800 € selon la destination et la durée du séjour
  • Cumulable avec la subvention d’études accordée par le département du Morbihan
  • Non cumulable avec l’aide à la mobilité du Conseil régional Bretagne, cumulable avec les autres aides à la mobilité (bourse Erasmus+, bourse du CROUS, aides d’autres collectivités…)

Faites votre demande en ligne sur le guichet en ligne des aides départementales : https://subventions.morbihan.fr

 Contact
Département du Morbihan – Direction de l’éducation, du sport et de la jeunesse, 2 rue de Saint-Tropez, CS 82400, 56009 Vannes Cedex – 02 97 54 83 64 – jeunesse@morbihan.frwww.morbihan.fr

 

Autres aides

Mairies, communautés de communes

  • Des villes entretiennent des relations avec leurs homologues en Europe. Certaines d’entre elles accordent des soutiens sous des formes variées aux étudiants effectuant un séjour dans les villes jumelées.
 Contact
Services “Education” ou “Relations Internationales” de votre mairie ou de votre communauté de communes

Aides des établissements d’origine

  • Selon leurs choix de politique internationale, les établissements d’enseignement supérieur peuvent décider de consacrer des moyens spécifiques au soutien de la mobilité internationale de leurs étudiants. En règle générale il s’agit de soutiens ciblés accordés sur sélection à des étudiants ”avancés”
 Contact
Service Relations internationales de votre établissement

Allemagne

  • L’OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse) propose plusieurs dispositifs pour les mobilités suivantes :
    – Stage pratique pendant la formation professionnelle / technologique (BTS)
    – Stage pratique pour étudiants
    – Stage pour futurs enseignants
    – Stage pour étudiants engagés dans la vie étudiante
    – Praxes – Stages hors cursus
 Contact
www.ofaj.org
  • Le DAAD (Office allemand d’échanges universitaires) propose également certaines aides.
 Contact
paris.daad.de

Québec

  • L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) propose une bourse de mobilité pour la réalisation d’un stage au Québec dans le cadre des études. Ce programme s’adresse à tous les étudiants ou élèves de la formation technique et professionnelle de tous niveaux, qui souhaitent réaliser un stage dans leur domaine de formation au sein d’une entreprise ou d’une institution québécoise.
 Contact
www.ofqj.org

Sur le site du Ministère des Affaires étrangères et européennes

  • Information sur certaines bourses attribuées par des pays étrangers, ainsi que sur les programmes des fondations ou associations.
 Contact
www.diplomatie.gouv.fr : rubrique service aux citoyens / Préparer son expatriation / Etudes supérieures